Le blog

VACANCES D’AUTOMNE. C’EST PARTI !

26 octobre 2018

LIMBO : Réparer les survivants.

 

Stage de Toussaint à Conques pour les migrants traumatisés. Comme à chaque période de vacances, LIMBO a organisé une semaine de stage dans le superbe village de Conques en Aveyron.

JPG - 94.5 ko

L’objectif est de réunir des migrants hommes ou femmes qui souffrent de névrose traumatique – PTSD, stress post-traumatique – et de les faire vivre ensemble à Conques.

Pendant le séjour, il bénéficie d’un accompagnement psychologique et participent à des activités, art-thérapie, expression corporelle, yogas, grandes randonnées dans la nature, canoë-kayak, etc.

JPG - 144 ko

Ils sont aussi reçus par les artisans d’art, nombreux à Conques, qui leur ouvrent leurs ateliers et souvent leurs maisons, avec qui ils partagent des soirées. Tout au long de leur séjour, ils sont suivis par des accompagnateurs de LIMBO et guidés par les frères de l’Abbaye de Conques, et notamment le frère Pierre-Adrien, qui leur fait découvrir l’abbaye qui attire chaque année des dizaines de milliers de visiteurs.

A près chaque séjour, les centres d’accueil des migrants qui les hébergent toute l’année nous font part de progrès psychologiques spectaculaires chez des hommes et des femmes – qui ont vécu le calvaire de l’exil et parfois le cauchemar des camps de torture en Libye – et qui retrouvent la capacité à communiquer, à parler, à revivre ensemble.

JPG - 34.3 ko

A chaque fois, le défi est énorme : réparer les survivants. Pour cette Toussaint, le groupe de onze personnes est arrivé dimanche. Onze bénéficiaires venus du Soudan en guerre, du Nigéria de Boko Haram, du Congo en guerre civile, de Djibouti et de l’Afghanistan ravagé par les attentats.

Avec eux, Chantal, psychomotricienne, Aline, psychologue et encadrante, et Roxane, encadrante.

JPG - 46.8 ko

A l’heure où les organisations humanitaires sont criminalisées, où l’Italie fait la chasse aux bateaux de sauvetage, où les migrants sont traités en esclaves en Afrique ou en gêneurs en France et dans toute l’Europe, à l’heure où la conscience et le cœur des hommes se ferment, LIMBo continue, à chaque période de vacances, de s’occuper des hommes et des femmes dits migrants, de leurs cœurs et de leurs esprits blessés.

Et nous tiendrons informés, jour après jour, du programme de ces nouvelles vacances LIMBO.

JPG - 116.8 ko

J1, première journée : Arrivée à l’aube et première randonnée avec le frère Pierre-Adrien.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires